Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Douleurs liées à la dilatation des veines

Article paru dans le journal nº 69 Acheter ce numéro

Souffrant de varices et ayant peur d’une aggravation, je vous écris. À droite, j’ai des rougeurs du tiers inférieur de la jambe et des douleurs sur la région de la malléole interne, avec une peau à l’aspect cartonnée. À gauche, j’ai un œdème de la cheville et de la jambe, majorée le soir. À cause de mes 85 ans, mon chirurgien ne veut pas m’opérer et me propose des bas de contention. Que pouvez-vous me conseiller pour améliorer mon état ?

Il est plus prudent en effet de porter ces bas pour éviter l’aggravation de la dilatation progressive des veines. Liée à l’insuffisance d’élasticité de la paroi, cette dilatation induit un mauvais retour veineux. Il existe des clapets dans les veines qui perdent leur efficacité lorsque le diamètre de la veine augmente trop. Ces clapets empêchent le reflux du sang veineux ; s’ils ne ferment plus à cause de la dilatation, il y a une stagnation du sang, et la veine se dilate. Les bas de contention vont lutter contre cette situation. Parallèlement, on peut utiliser des plantes astringentes, dont l’action est de resserrer les veines. Ainsi, quand les jambes sont lourdes, il est possible de prendre 50 gouttes trois fois par jour d’Hamamélis et de Vitis vinifera en extrait hydro-alcoolique. Mais il faut surtout réparer la paroi veineuse : pour cela, on peut associer la prise régulière, au printemps et à l’automne, d'anthocyanes, de bioflavonoïdes et d'OPC (par exemple Œmine C2 matin et soir une semaine, alterné avec Oemine Veine l'autre semaine pendant trois mois).

Lire aussi L’insuffisance veineuse en phytothérapie

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Sur le même sujet
Tags sur la même thématique varices

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous