Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Soutenez votre thyroïde

Article paru dans le journal nº 53 Acheter ce numéro
  • Thyroïde et traitements naturels Thyroïde et traitements naturels

Pour ne pas être condamné à utiliser le funeste Levothyrox, il est vivement conseillé de protéger sa thyroïe. Pour cela, nous vous proposone un protocole particulièrement intéressant pour stimuler et soutenir la thyroïde et pallier les premiers dérèglements de sa production d’hormones.

On ne badine pas avec la thyroïde, surtout dans un contexte où l’on tente constamment d’apporter des solutions naturelles à des problèmes de santé.

Ici, cette recommandation est importante, car s’il existe des produits naturels remplaçant avantageusement la prise du funeste Levothyrox (que certains médecins prescrivent beaucoup trop tôt, au risque d’aggraver les premiers symptômes de dérèglement de la thyroïde), une fois que cette glande est épuisée, et à plus forte raison, une fois son ablation opérée, les protocoles naturels sont à proscrire, car inutiles.

Lire aussi Levothyrox. Que cesse cette prise d'otage

Mention faite, voici donc un protocole particulièrement intéressant pour stimuler et soutenir la thyroïde et pallier les premiers dérèglements de sa production d’hormones. On les reconnaît à une batterie de symptômes tels que la prise de poids, la frilosité, de grosses fatigues ou déprimes…

  • Pour pallier ses symptômes, et soutenir la thyroïde, l’iode contenu dans le fucus constitue un excellent allié. Il contribue à diminuer, voire à lutter contre le ralentissement métabolique, conséquence directe de l’hypothyroïdie, ce qui n’est pas une mince affaire.
  • Dans ce protocole pensé et dédié, a été incorporée l’ortie. Si l’interdiction de son purin a fait l’objet, il y a quelques années, de toutes les revendications des agriculteurs soucieux du respect de la terre, son utilisation dans des compléments alimentaires – elle encore autorisée – permet de pallier, là aussi, les effets liés à la fatigue chronique engendrée par l’hypothyroïdie et, petit mot savant, il est hématopoïétique, comprenez qu’il contribue à l’augmentation de la fabrication de globules rouges.
  • Mais puisque nous n’avons pas la place nécessaire, concluons en disant que le protocole en question contient de la tyrosine, précurseur des hormones thyroïdiennes, dont l’efficacité mériterait un article, si ce n’est un dossier.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous