Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Maladie d’Hashimoto

Article paru dans le journal nº 59 Acheter ce numéro

Peut-on prendre du CoQ10 dans le cas d’une thyroïdite de Hashimoto traitée avec du L Thyroxine Henning ?

Oui, il n’y a aucune contre-indication. L’idéal est d’utiliser le CoQ10 liposomé. La technologie d’encapsulation liposomiale permet de protéger le produit encapsulé des attaques acides de l’estomac, et de délivrer le produit directement dans le sang, où il pourra ensuite être véhiculé, intact, jusqu’aux cellules. C’est d’autant plus vrai pour cette molécule que constitue le coenzyme Q10, qui présente par nature une affinité avec les lipides. Reste à trancher : ubiquinone ou ubiquinol ? L’ubiquinone liposomé est relativement bon marché, à 49 e par mois, et l’ubiquinol en gélules est 70 e par mois. Mais l’ubiquinol liposomé est très cher : 190 e par mois. Or, les chercheurs ont démontré que l’ubiquinol se transforme en ubiquinone dans l’estomac et l’intestin grêle, car il y a une conversion permanente entre les deux formes. Le principal avantage de l’ubiquinone est donc son prix, et qu’il atteint les mitochondries dans des quantités plus élevées sous forme liposomale que l’ubiquinol en gélules.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique CoQ10 Hashimoto

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous