Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Xylitol : le sucre idéal des diabétiques

Article paru dans le journal nº 20 Acheter ce numéro

En plus d'être un édulcorant sain, naturel et dépourvu des effets secondaires néfastes du sucre et des substituts artificiels, le xylitol à la capacité de stabiliser les taux insuliniques des diabétiques. Si vous souffrez de ce trouble, imaginez un peu que vous n'ayez plus jamais à ressentir ces tiraillements de culpabilité en mordant dans un brownie édulcoré au xylitol. Et que diriez-vous en plus de renforcer votre densité osseuse tout en dégustant votre boisson chaude favorite avec deux cuillerées de xylitol cristallisé tout en éliminant les risques de caries et maladies des gencives ? Avec le xylitol, vous pouvez à la fois satisfaire votre goût pour les sucreries et le soigner !

Pendant la Seconde guerre mondiale, la Finlande a souffert d'une sévère pénurie de sucre. Ne disposant d'aucune ressource intérieure de sucre, les Finlandais ont cherché un substitut. C'est à cette époque que les scientifiques finlandais ont redécouvert le xylitol, un sucre pauvre en calories à base d'écorce de bouleau.
Il était, en fait, connu du monde de la chimie organique pour avoir été pour la première fois fabriqué en 1891 par un scientifique allemand.

En 1930, le xylitol avait été purifié mais ce n'est que pendant la Seconde guerre mondiale que les pénuries de sucre ont obligé les chercheurs à se pencher sur des édulcorants de remplacement.

C'est également à cette époque que les chercheurs ont découvert la nature insulino- indépendante du xylitol (il se métabolise dans le corps sans utiliser d'insuline).

Le xylitol est un produit naturel, intermédiaire, qui apparaît naturellement dans le métabolisme du glucose chez l'homme et d'autres animaux ainsi que dans le métabolisme de plusieurs plantes et micro-organismes.

Le xylitol est produit naturellement par l’organisme ; en fait nous en fabriquons jusqu'à 15 gramme chaque jour. Bien que le xylitol ait le goût et l'aspect exacts du sucre, la comparaison s'arrête là, le xylitol est tout l'inverse du sucre. Tandis que le sucre nuit au corps, le xylitol guérit et répare. Il renforce l'immunité, nous protège des maladies dégénératives chroniques et possède des vertus anti-vieillissement.

Le xylitol sucre béni pour les diabétiques

Consommer du sucre entraîne la libération rapide du glucose, ou sucre du sang. En réponse, le pancréas secrète de l'insuline afin de le faire pénétrer dans les cellules, où il est brûlé pour donner de l'énergie. Un excès de glucose stresse le système et, au fil du temps, les cellules deviennent moins sensibles à l'insuline.

Cet état, connu sous le nom d'insulinorésistance est un énorme problème de santé et on estime qu'il touche la moitié de la population.

L'insulino-résistance est associée à des taux anormaux de cholestérol et de triglycérides, à une hypertension et à un risque accru de maladies cardiaques et au diabète.

La montée dramatique du diabète de type 2 depuis le milieu des années 1900 correspond directement à l'augmentation de notre consommation de sucre. Plusieurs études cliniques ont montré que le xylitol était métabolisé très lentement.

En fait, sur l'index glycémique, qui mesure la vitesse à laquelle les aliments passent dans le sang, le sucre atteint le chiffre 100 alors que le xylitol n'arrive qu'à 7 !

Le xylitol est un stabilisateur naturel de l'insuline, c'est pourquoi il n'entraîne aucune des hausses ou des chutes soudaines qu'entraîne le sucre.

En réalité, il permet de stopper les besoins maladifs de sucre et de glucides. Les aliments édulcorés au xylitol ne feront pas augmenter les taux d'insuline. Cela en fait l'édulcorant idéal des diabétiques et des personnes souhaitant maigrir. Les chercheurs sur la lutte contre le vieillissement s'accordent de plus en plus à dire que maintenir de faibles taux d'insuline est la clé d'un programme anti-vieillissement réussi.

L'insulino-résistance entraîne un besoin maladif encore plus grand de glucides afin de générer de l'énergie pour le corps. Il y a une plus grande libération d'insuline en réponse à une consommation accrue de glucides, ce qui entraîne une prise de poids encore plus importante.

L'augmentation de graisses  entraîne l'augmentation des œstrogènes. Une production excessive d'oestrogènes sans production de progestérone conduit à une prédominance des œstrogènes et à un risque accru de cancer du sein.

L'usage d'hormones contraceptives augmente l'insulino-résistance, exacerbant tous les problèmes mentionnés ci-dessus.

Remplacer le sucre par le xylitol permet de diminuer le risque de kystes ovariens, de fibromes utérins, d'endométrioses, de tension postmenstruelle, de bouffées de chaleur, de prise de poids et de dépression. Il y a enfin une réponse à nos prières collectives pour quelque chose de réellement sain pouvant en même temps satisfaire notre goût pour les sucreries. Plus de 1 500 études scientifiques ont montré que plus vous utilisez de xylitol plus vous pouvez vous débarrasser de vos besoins maladifs de sucre, réduire vos taux d'insuline et alcaliniser votre corps.

L'insulino- résistance joue en outre un rôle significatif dans les déséquilibres hormonaux, y compris ceux provoquant le cancer du sein. Des taux d'insuline élevés augmentent la production d'œstrogènes, entraînant un état où les œstrogènes prédominent, et perturbent aussi le bon fonctionnement ovarien. L'insulino-résistance est une cause importante d'un problème hormonal croissant appelé syndrome des ovaires polykysiques (SOPK). Le SOPK rend les ovaires anovulatoires, ce qui signifie que la production normale d'œstrogènes suivie de progestérone cesse ou est perturbée. L'insuline incite les ovaires à produire surtout des hormones mâles, ce qui, associé à des taux d'insuline et de glucose plus élevés, augmente la prise de poids autour de la taille type de corps qui constitue un facteur de risque de cancer du   sein.

Y a-t-il une toxicité ?

Le xylitol est considéré comme un sucre à cinq atomes de carbone, grâce à ce fait, il prévient la prolifération des bactéries.
Tandis que le sucre est acidifiant, le xylitol est alcalinisant. Toutes les autres formes de sucre, y compris le sorbitol, sont des sucres à six atomes de carbone, ce qui alimentent certaines bactéries et champignons dangereux.

Autorisé par l'Office de contrôle pharmaceutique et alimentaire des Etats-Unis (FDA) en 1963, le xylitol  ne  possède  aucun effet toxique connu. Il contient 40% de calories et 75% de glucides en moins que le sucre, il est lentement absorbé et métabolisé (assimilation très lente), d'où des modifications minimes du taux d'insuline.

Environ un tiers du xylitol consommé est absorbé dans le foie. Les deux autres tiers traversent le  tube intestinal où ils sont décomposés par les bactéries intestinales en acides gras à chaîne courte. Le xylitol a l'apparence, le goût et la saveur exacts du sucre et ne laisse aucun arrière-goût déplaisant.

Chez l'être humain, le xylitol est en général bien toléré, mais il peut entraîner chez certaines personnes une fermentation dans l'intestin, provoquant des gaz et de la diarrhée. Si vous observez le moindre problème, le conseil est simple : réduisez votre consommation, les symptômes disparaîtront, et augmentez progressivement les doses.

Le xylitol est inoffensif pour l'homme mais il est très dangereux pour les chiens. En effet, lorsqu'un chien mange du xylitol, son corps se met à fabriquer de grandes quantités d'insuline, faisant s'effondrer son taux de sucre et pouvant mener à la mort. Le xylitol a aussi des effets catastrophiques sur le foie des chiens Ces effets se manifestent dès 0,1 g de xylitol par kilo de masse corporelle, donc un chien de 10 kg peut mourir en absorbant un seul gramme de xylitol !

Les autres propriétés du Xylitol : caries, parodontose, acidité, peau, os

Les caries dentaires et les maladies des gencives sont des problèmes graves. 75 pour cent des Américains de plus de 35 ans souffrent d'une forme de maladie parodontale. Un excès de sucre affaiblit le système immunitaire et crée un environnement acide.

Dans la bouche se logent plus de 400 souches de bactéries. La plupart sont bénignes mais, lorsque le sucre entre en scène, il alimente les souches les plus destructives, leur permettant de proliférer.

Ces bactéries libèrent aussi de minuscules quantités de toxines qui décomposent les tissus des gencives. La plaque dentaire est un film collant invisible de salive et de résidus d'aliments qui se forme constamment sur les dents. Une légère infection  bactérienne  permanente accable en outre le système immunitaire.

Les maladies parodontales prennent deux formes : une simple inflammation des gencives, appelée gingivite, et une infection plus sévère, appelée parodontite, pouvant entraîner la perte des dents et la rétraction des gencives. L'infection des gencives peut aussi entraîner d'autres graves problèmes de santé. Cela double le risque d'attaques, triple le risque de crises cardiaques, augmente les cas de bébés prématurés avec un faible poids de naissance et contribue également aux bronchites, pneumonies et emphysèmes.

En fait, ces mêmes bactéries responsables de la maladie  des  gencives  finissent, directement ou indirectement, par infecter votre coeur et vos artères. Une étude réalisée à l'Université du Minnesota en 1998 a montré que les lapins auxquels on avait injecté de la plaque dentaire développaient des caillots sanguins qui entraînaient des maladies cardiaques. il semble que les bactéries attaquent d'abord les os et les gencives dans la bouche puis pénètrent dans le sang par de petites plaies aux gencives.

Le xylitol ne peut donc pas être transformé en acides par les bactéries buccales, c'est pourquoi il contribue à restaurer un bon équilibre alcalin/acide dans la bouche. Cet  environnement  alcalin  est  inhospitalier  pour toutes les bactéries destructrices, en particulier pour la pire catégorie, Streptococcus mutons. Utiliser du xylitol dès le réveil, après s'être brossé les dents et les avoir nettoyées avoir un fil dentaire, protège et soigne les dents et les gencives. Contrairement au sucre, on peut le laisser sur les dents toute la nuit. Le xylitol possède même la propriété de renforcer la minéralisation de l'émail. Il est très efficace  dans  le traitement des petites caries localisées. Même si les cavités dentaires les plus grosses ne vont pas disparaître, elles peuvent s'endurcir et devenir moins sensibles. Le xylitol stimule le flux salivaire et maintient l'efficacité des minéraux salivaires. La consommation de chewing-gums contenant du xylitol s'est avérée réduire les caries de 30 à 69% chez les adolescents   finlandais.

Les recherches actuelles montrent comment les bactéries se fixent aux cellules dans le corps, provoquant des infections. Certains sucres tels que le xylitol sont connus pour leur capacité à bloquer la fixation des principales bactéries infectieuses qui vivent dans le nez. L'usage d'un spray nasal au xylitol prévenait 93% des infections de l'oreille et avait des résultats comparables dans la réduction des infections des sinus, des allergies et de l'asthme.

Le xylitol s'est avéré efficace pour inhiber Candida albicans, un grave problème de levures systémiques, et d'autres dangereuses bactéries intestinales telles qu'Helico pylori, responsables d'ulcères gastriques et duodénaux et même de cancers de  l'estomac.

Enfin, des études sur les rats montrent que le xylitol peut augmenter la production de collagène, ce qui pourrait contrer les effets du vieillissement de la peau et protéger contre la déminéralisation osseuse.

Pour ceux que cela intéresse, n'hésitez pas à consulter l'excellent article de Plantes & Santé sur le xylitol.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous