Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Approche conventionnelle de l'apnée du sommeil

Article paru dans le journal nº 34 Acheter ce numéro
  • apnée du sommeil et allopathieapnée du sommeil et allopathie

La plupart des personnes présentant ce syndrome ignorent en souffrir autant par manque d’information que par négligence. Aussi, les manifestations cliniques sont-elles des signes qui doivent amener à consulter.

Savoir évaluer

Un questionnaire et un examen polygraphique, voire polysomnographique, permettront de confirmer le diagnostic, d’en préciser la gravité ainsi que la démarche thérapeutique la mieux adaptée. Le degré de sévérité du SAS est estimé au moyen de l’index apnées/hypopnées (IAH).

Il est ainsi convenu les équivalences suivantes :

IAH inférieur à 5 : pas de SAS

IAH compris entre 5 et 10 : SAS léger.

IAH compris entre 10 et 20 : SAS modéré.

IAH compris entre 20 et 30 : SAS de gravité intermédiaire.

IAH égal ou supérieur à 30 : SAS sévère.

Selon les statistiques établies à partir des examens polysomnographiques, 24 % des personnes testées n’ont pas de SAS, 15 % présentent une forme légère, 5 % une forme modérée, les deux autres formes étant heureusement rares.

Plusieurs orientations thérapeutiques sont possibles, dont voici les principales.

Conseils hygiéno-diététiques

  • Veiller à dormir sur le côté : pour se faire, placer un oreiller derrière soi pour éviter de se retourner sur le dos pendant le sommeil.
  • Surélever la tête du lit de quelques centimètres si on ne parvient pas à dormir sur le côté.
  • Éviter les facteurs favorisants : alcool, somnifères et autres médicaments.
  • Renoncer au tabac qui, du fait de son action irritante, favorise les phénomènes inflammatoires au niveau des voies aériennes supérieures.
  • Perdre du poids de façon durable, non pas par un régime hypocalorique et hypolipidique mais par un régime normocalorique hypoglucidique, dont le meilleur modèle actuel est le régime Atkins amélioré.
  • Traiter toute affection chronique des voies respiratoires supérieures, infectieuse ou allergique.

Les moyens ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 34, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous