Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Un peu de sucre au soleil

Article paru dans le journal nº 82 Acheter ce numéro

Dans le numéro 81, figure un article de Patrick Hoor sur le coup de soleil. Permettez-moi de vous apporter un témoignage sur ce sujet : Dans les années 1970, je consultais un médecin homéopathe, le Dr Bécuwe, qui exerçait à Vence. Il m’a raconté une anecdote.

On est au mois d’août, il est 17 heures et il fait très chaud ! Une femme affolée l’appelle : « Docteur, il faut absolument que vous me receviez, ce qui m’arrive est épouvantable ! ». Le Dr Bécuwe la reçoit donc, et il découvre que cette femme a un coup de soleil géant sur toute la partie avant du corps ! Voici ce qui s’est passé : cette dame est partie le matin à la fraîche pour aller marcher au Col de Vence (situé à 1 000 m d’altitude). Vers 11 heures, elle décide de se reposer à l’ombre d’un buisson, et comme elle est adepte du nudisme, elle s’allonge dans le plus simple appareil et s’endort ! Quand elle se réveille, il est 3 heures de l’après-midi, et son corps est en plein soleil depuis longtemps, et on est en plein été… d’où ce coup de soleil géant !

Devant l’état de la patiente, le Dr Bécuwe pense la faire hospitaliser, mais devant les protestations de celle-ci, il lui accorde un sursis : il prescrit donc un remède pour la fièvre (Belladona 5CH) et un pour le coup de soleil : SOL 9CH. La patiente doit le rappeler le soir vers 20 heures, et une décision sera prise à ce moment-là. À 20 heures, la patiente rappelle : la fièvre a baissé et les brûlures sont devenues supportables. Le Dr Bécuwe décide donc d’attendre jusqu’au lendemain matin avant de faire hospitaliser la patiente. Le lendemain matin celle-ci appelle pour lui annoncer que la fièvre est tombée et que le coup de soleil est fortement atténué… et les choses vont en rester là !

Le Dr Bécuwe, va conclure cette histoire en me disant : « Rendez-vous compte que l’homéopathie a permis de traiter efficacement un coup de soleil géant avec deux tubes de granules ne valant presque rien ! ». Il ajoute alors : au fait, savez-vous ce qu’est SOL 9CH » ? Devant mon ignorance il me dit : c’est simplement un peu de sucre qu’on a exposé au soleil, puis dilué à la 9e décimale ! Comme quoi…

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique homéopathie coup de soleil

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous