Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Bronchopneumopathie chronique

Article paru dans le journal nº 39 Acheter ce numéro

Mon mari a une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), car il a trop fumé. Il prend matin et soir une inhalation d’Innovair. Que proposez-vous en médecine douce ?

L’utilisation des bourgeons de plantes donne dans la BPCO de bons résultats pour essayer de remettre un peu d’élasticité dans les tissus : Alnus glutinosa bourgeon en macérat glycériné 1D à raison de trois fois 50 gouttes par jour. La surinfection peut être évitée par l’utilisation des huiles essentielles comme Pinus montana, Eucalyptus globulus et thym à thymol, par exemple.

Pour plus d'informations sur le thym, n'hésitez pas à consulter cet article de notre site partenaire, Plantes & Santé - Thym : les propriétés d'un antiseptique puissant.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous