Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Syndrome de Leser-Trélat

Article paru dans le journal nº 38 Acheter ce numéro

J’ai une amie qui souffre d’un problème de démangeaisons. Le médecin lui a diagnostiqué un syndrome de Leser-Trélat. Que pourriez-vous lui conseiller ?

Comme souvent en dermatologie, certains syndromes portent le nom des personnes les ayant décrits. Mais cela ne donne aucune idée de la raison pour laquelle les lésions surviennent. Dans le cas présent, il s’agit de l’apparition brutale d’innombrables verrues séborrhéiques sur le tronc. Les verrues séborrhéiques sont des surélévations croûteuses molles bénignes. Lorsqu’on en a quelques-unes et qu’elles apparaissent peu à peu, elles traduisent en général un état carentiel en vitamine B et une baisse d’immunité. Elles peuvent bénéficier de soins locaux tels que l’application de vernis acide type Duofilm 1 à 2 soirs par semaine, associé au Cérat Eczebio calm matin et soir et à une cure de vitamine B (par exemple Œmine B, 3 gélules le matin) et de sélénium (par exemple Œmine Sélénium, 2 gélules le matin). Si on note des troubles digestifs, il est possible aussi de faire des cures de 2 gélules matin et soir d’Eczebiophilus pendant trois mois (une variété de probiotiques et de prébiotiques utiles pour les problèmes de peau). Mais dans le cas du syndrome de Leser-Trélat, c’est leur apparition brutale sur le thorax, car on sait qu’il peut y avoir un lien avec la survenue de cancers (côlon, estomac ou rein) ou avec un traitement par corticoïdes ayant fait chuter l’immunité.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous