Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Que faire après un traitement contre la kératose ?

Article paru dans le journal nº 79 Acheter ce numéro

J’ai eu l’an dernier une kératose actinique au front, provenant, m’a-t-on dit, d’une exposition au soleil prolongée, alors que je ne m’expose jamais, mais j’ai vécu quatre ans en Nouvelle­Calédonie… J’ai 62 ans. J’ai eu un traitement de Picato gel 150 mg, à prendre trois soirs de suite, puis Cicabio Crème pendant quinze jours. Maintenant, mon front va bien, mais j’ai une peau très sèche en général. Que pourriez-vous me conseiller pour soigner ma peau de l’intérieur afin que cette kératose ne réapparaisse pas et que la santé de ma peau s’améliore ?

Les kératoses actiniques ou solaires sont la conséquence d’une oxydation de l’épiderme sous l’effet de différents facteurs oxydatifs. On accuse effectivement en premier lieu les UVA. Il s’agit également d’un terrain héréditaire et les personnes qui ont un phototype clair y sont plus sujettes. Quant au produit qui vous a été prescrit, il est maintenant interdit (Picato), car on s’est aperçu qu’il provoquait des dégénérescences et des cancers de la peau. Cela veut dire qu’il faudra que vous surveilliez attentivement la zone qui a été ainsi ­brûlée. Pour ma part, je déconseille également de brûler ses kératoses à la neige carbonique, car cela ne les guérit pas. Elles sont ensuite susceptibles de revenir, voire de dégénérer en basocellulaire (cancer bénin de l’épiderme). Le seul soin que l’on peut vraiment conseiller est l’application locale de crèmes biologiques riches en vitamines cicatrisantes et réparatrices. Je conseille la crème œmine Derm Multivitamines qui contient les vitamines A, C et E naturelles. L’été, il est important faire des cures de ces vitamines à titre préventif. Et en général on peut conseiller de prendre, dès le mois d’avril, et jusqu’à septembre une capsule le matin d’Œmine AC et d’Œmine E. Enfin si l’on choisit un écran solaire, il faut qu’il soit le plus naturel possible, sans filtres chimiques et sans nanoparticules.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique oxydation épiderme

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous