Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Nourrisson et angiome

Article paru dans le journal nº 32 Acheter ce numéro

Mon petit-fils de 5 semaines est né avec un angiome au niveau du bas du cou. Il pleure souvent. Cette partie de la peau très délicate et -sensible se caractérise à présent par une plaie-ulcère qui ne -cicatrise pas. Différents traitements n’ont fait qu’aggraver la plaie. Quelle méthode naturelle pourriez-vous nous conseiller ?

Notice (8): Undefined offset: -1 [CORE/plugins/plugin_as/views/helpers/articles.php, line 22]

Les angiomes peuvent encore grandir dans les six premiers mois après la naissance, puis ils vont régresser et disparaître en quatre ou cinq ans. Si celui-ci a été traumatisé, vous pourriez appliquer la préparation suivante :

- Fleur de rose rouge 50 g

- Fleur de calendula 5 g

Mettre une 1 cuillère à café de ces doses dans une tasse de Volvic -préalablement bouillie trois minutes et laisser infuser vingt minutes. Y ajouter 3 gouttes d’hamamélis HATM et 3 gouttes de Centella asiatica HATM. Faire avec cela des compresses à laisser quinze minutes en place avec une compresse stérile. Cela aidera non seulement à cicatriser mais aussi à réduire plus rapidement l’angiome.

Ces informations ne se substituent pas à une consultation médicale.
Tags sur la même thématique peau angiome Centella asiatica HATM hamamélis HATM
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes