Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Fiche Thérapeutique : dermite séborrhéique

Article paru dans le journal nº 104 Acheter ce numéro
  • Le lavage intempestif aggrave la dermatite séborrhéique.Le lavage intempestif aggrave la dermatite séborrhéique.

Très fréquente, cette maladie de peau du visage est davantage à classer dans les symptômes que dans les maladies, car elle est essentiellement la conséquence de carences en vitamines et d’un dérèglement des fonctions hépatobiliaires. Cependant, cette étiologie est ignorée, ce qui fait que la dermite séborrhéique est le plus souvent mal soignée.

Ceci aboutit à la faire durer des mois, voire des années. Elle se caractérise par des zones de peau sèche qui desquament sur un fond d’irritation de l’épiderme : elle est typiquement située autour des ailes du nez, aux sourcils, derrière les oreilles, dans la région médio-sternale et parfois entre les omoplates. Enfin, il arrive qu’elle s’accompagne de démangeaisons dans les oreilles et à l’orée du cuir chevelu. La peau est irritée, très rouge et plutôt grasse. Se forment des squames désagréables qui pèlent. Le lavage intempestif l’aggrave. Pour s’en débarrasser, il faut soigner les quatre facteurs en cause que sont le stress, la carence en vitamine B, le microbe qui cause les démangeaisons ainsi que le dérèglement hépatobiliaire.

Causes

D’abord le stress, qui est le facteur à l’origine du désordre. Il est gros consommateur de vitamines B. Celles-ci interviennent à la fois dans  la lutte contre le stress et dans le métabolisme des corps gras. La carence en vitamines B boucle le cercle vicieux. Si le stress consomme des vitamines B, leur faible présence provoque de l’anxiété et de la nervosité. En outre, elle provoque également de la colite et peu à peu l’apparition des irritations dans le sillon entre le nez et la commissure labiale. Une fois la séborrhée grasse et acide déclenchée, la peau se couvre de squames sur les zones médianes du visage. C’est le fait de levures normalement peu pathogènes, mais qui vont alors se transformer en filaments agressifs pour la peau. C’est ce qui donne l’irritation.

Traitement

  • Pour la carence en vitamines B : Il faut privilégier les aliments qui en contiennent, tels les céréales germées, les champignons, le foie de volaille. Généralement, le soin apporté à son alimentation suffit. Mais si la carence est trop importante, vous pouvez aussi vous supplémenter avec un complexe de vitamines B. Comme la carence en vitamines B perturbe l’incorporation des corps gras dans le métabolisme hépatique, il vaut mieux éviter parallèlement le beurre, les fromages et les yaourts qui aggravent la dermite.
  • L’irritation : peut être améliorée par un protocole qui consiste à appliquer tout d’abord le liniment (par exemple Linibio aux huiles essentielles de cade et de mélaleuque). On tamponne juste les zones concernées avec ce liniment, puis on essuie délicatement avec un coton, pour ensuite appliquer le gel Œmine Derm-lithium afin de rétablir un équilibre de la flore cutanée.
  • Reste alors à drainer le foie : On peut préconiser des décoctions d’aubier de tilleul par cure de vingt jours. On peut aussi proposer en homéopathie Chelidonium 9 CH, 5 granules au coucher, associé le matin à Hepatine 4 CH et Pancreine 4 CH, 5 granules, pour aider foie et pancréas. La dermite séborrhéique s’améliore en règle générale au bout de trois semaines pour ce qui concerne la mycose qui lui est associée, mais il faut poursuivre au moins trois mois le soin par les vitamines B pour éviter les récidives.

En cas de psoriasis ou pityriasis

Il est à noter que, sur un terrain favorable, en l’occurrence un terrain de psoriasis, la dermite peut déclencher des plaques. Si vous craignez de telles poussées, je vous conseille la prise de lécithine marine (3 gélules matin et soir). Si la dermite s’accompagne d’un pityriasis du cuir chevelu, il faudra le traiter avec un soin spécifque (tel le shampoing Selsun, par exemple).

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous