Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Chondrite de l’oreille

Article paru dans le journal nº 66 Acheter ce numéro
ORL

Depuis cinq ans environ, mon mari souffre de chondrite de l’oreille droite, à raison d’une poussée par an, parfois deux. Le médecin ORL lui a prescrit de l’Augmentin 500, du Solupred 20 et des gouttes d’Oflocet. À quoi est due cette affection ? Quel est votre avis ?

La chondrite est une pathologie inflammatoire touchant le cartilage de l’oreille. Puisque le pavillon est tenu par du cartilage, il peut s’enflammer. Si ce phénomène n’est pas traumatique, il est en général lié à une maladie auto-immune. Il peut y avoir d’autres atteintes cartilagineuses associées ou d’autres pathologies liées à des excès d’auto-anticorps.

Quoiqu’il en soit, il existe divers compléments pouvant aider dans l’ensemble des pathologies auto-immunes. Ainsi Œmine Krill NKO, par son pouvoir antioxydant, possède aussi un puissant effet anti-inflammatoire (à condition de le prendre à forte dose lors des poussées, soit deux capsules matin, midi et soir pendant quelques jours puis en diminuant progressivement les doses). On peut l’associer à Œmine Secure, à base de reine-des-prés et de Securidaca (deux gélules trois fois par jour).

Lors des poussées, il est également possible d’utiliser localement une association de deux tiers de gel Œmine Artro et d’un tiers de Securidaca phybio HATM en compresses, mais sans frotter pour éviter d’aggraver l’inflammation.

Ce traitement peut être associé sans problème aux corticoïdes et devrait permettre normalement d’en favoriser l’efficacité.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique douleur d'oreille

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous