Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Ah, le bleu de méthylène !

Article paru dans le journal nº 51 Acheter ce numéro
ORL

Je viens vers vous car, retombant sur un vieux numéro d’Alternative Santé (le n° 48), je vois que vous y évoquiez le bleu de méthylène. Cela m’a fait sourire, car, enfant, dans les années 1950, dès que j’avais « mal à la gorge » (terme vague s’il en est), mon père, armé d’un coton-tige trempé dans un petit flacon de bleu de méthylène, me badigeonnait le fond de la gorge. Une séance pas très agréable, mais que j’acceptais volontiers, car, le lendemain, le mal de gorge avait disparu. Et un jour, ô surprise, il y a une dizaine d’années, j’ai eu un mal de gorge, disons plutôt même une angine lors d’une croisière. Le médecin du bord m’a soignée avec du bleu de méthylène… comme mon père, et ô miracle, le mal de gorge à disparu.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
Tags sur la même thématique ORL maux de gorge
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes