Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Plombémie et drépanocytose

Article paru dans le journal nº 63 Acheter ce numéro

J’ai une question concernant ma fille de 7 ans, que je viens d’adopter au Congo. À son arrivée en France, sa plombémie était à 193,1 µg/l (la peinture murale de l’orphelinat était au plomb). Au contrôle, six mois après, son taux est à 222 µg/l. Que faire pour qu’il baisse ? Pour information, ma fille a une drépanocytose.

Vous pouvez lui donner Œmine Chlorella bio, deux comprimés tous les matins à croquer, dix jours par mois – cette plante contient des phytochelateurs qui peuvent contribuer à éliminer le plomb. Puis Œmine Soufre, deux gélules le soir les dix jours suivants par mois, pour détoxifier l’organisme et le foie.

Quant au problème de la drépanocytose, la malformation des globules rouges qu’elle entraîne crée des problèmes dans la microcirculation, source de douleur et de mauvaise oxygénation des tissus. Dans cette pathologie, on conseille la prise de zinc et de phospholipides. Vous pourriez, par exemple, lui faire faire des cures d’Œmine Zinc (une gélule dix jours par mois) et d’Œmine Mer Fort (une capsule vingt jours par mois). L’ensemble peut être pris pendant trois mois.

Carnet d'adresses : laboratoire Phybiopharma

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique compléments alimentaires Plomb

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous