Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Bronchopneumopathie chronique obstructive

Article paru dans le journal nº 73 Acheter ce numéro

Je suis atteint d’une BPCO sévère depuis trois ans. Je prends de la cortisone tous les quinze jours, ainsi que deux à trois séances d’aérosol tous les jours (ventoline 2,5 mg et ipratropium aguettant 0,5 mg). Les effets s’amenuisent. Comment va donc évoluer cette BPCO ? Que me conseillez-vous ? J’ai 81 ans et j’ai fumé pendant quarante ans.

L’insuffisance respiratoire et la toux devraient être améliorées par la prise de Phytolibre du laboratoire PHS qui est particulièrement actif sur la sphère bronchopulmonaire. On l’utilisera en cas d’infections aiguës mais il améliore aussi les pathologies chroniques de la sphère pulmonaire comme la bronchite chronique, l’emphysème ou la fibrose pulmonaire en utilisation sur une plus longue durée (un à trois mois) à raison de 4 gélules par jour (1 le matin, 2 le midi, 1 le soir) avant les repas. Vous compléterez le traitement par 2 bourgeons (gemmothérapie disponible en pharmacie) que sont le noisetier et la ronce qui agissent en synergie dans la fibrose pulmonaire.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique pathologies respiratoires BPCO

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous