Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Algoneurodystrophie de l’index

Article paru dans le journal nº 30 Acheter ce numéro

Suite à une infection de l’index puis du creux de la main, une amie a été opérée le 15 août dernier. Quinze jours après, elle a constaté un gonflement et le médecin lui a prescrit quinze jours d’antibiotiques. Aucune amélioration : une scintigraphie osseuse a révélé que c’était une algoneurodystrophie qui perdure encore malgré les soins (kiné, bains alternatifs chauds et froids salés, cataplasmes d’argile, utilisation de pommade comme Madécassol). Quels conseils pourriez-vous lui donner ?

L’algodystrophie est une affection dont on connaît la date de commencement, mais jamais celle de sa fin. Mettre au repos la nuit l’articulation avec une orthèse est un bon début. Faire des compresses d’argile deux à trois fois par jour avec un massage à base du gel GSA est une réponse à ce type de problème. Si vous l’associez à Rhus Toxicodendron en homéopathie (5 CH 5 granules trois fois par jour), vous augmenterez l’efficacité des compresses d’argile. Enfin si, en traitement de fond, vous prenez des gélules de Gluco Chondro Oligo (2 par jour), vous mettez toutes les chances de votre côté pour obtenir une guérison définitive après trois mois de traitement. Évitez les bains alternatifs salés, d’eau chaude et d’eau froide, d’aucune efficacité !

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique infection Algodystrophie
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous