Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le baume phénicien, une lotion contre les hernies ?

Article paru dans le journal nº 42 Acheter ce numéro
  • calendula officinaliscalendula officinalis

Les Phéniciens sont connus pour les nombres (que l’on attribue un peu trop injustement aux seuls Arabes) et leur science de la navigation, mais ils sont aussi réputés pour leur médecine. Au sein de cet héritage, le baume phénicien a traversé les siècles. Il était utilisé par les médecins phéniciens pour assister les travailleurs de force et les marins (qui sont souvent les mêmes), particulièrement sujets aux douleurs et hernies abdominales. Et en parlant de marin, sa formule ayant été consignée dans les livres de bord, les herboristes européens modernes n’ont pas eu de mal à faire renaître ce baume de légende.

Que révèle la formule ? Qu’il compte sur les principes actifs de pas moins de huit plantes, huiles et résines, au rang desquelles on peut citer : La Perilla frutescens (pérille de Nankin), utilisée contre les sensations d’oppression du ventre. Elle sert à réduire la distension abdominale.

L’ Aconitum kusnezoffi (aconit), employé pour soulager les contusions, il réduit les spasmes musculaires. Le Symphytum officinale (consoude officinale) est apprécié pour ses vertus anti-inflammatoires, émollientes et astringentes de la paroi musculaire de l’abdomen.

Le Kalopanax pictus, reconnu au Moyen-Orient pour être un puissant fortifiant, est plébiscité pour tonifier les muscles. Le Lonicera japonica (chèvrefeuille du Japon) est utilisé pour traiter les « infections chaudes » (comme les abcès, inflammation). Il entre dans la composition du baume phénicien pour ses propriétés antispasmodiques et analgésiques.

Le Pistacia lentiscus (pistachier lentisque), une résine employée dans l’Égypte ancienne pour le processus de momification, est un excellent antiseptique.

Le Calendula officinalis (souci officinal), utilisé par les Phéniciens pour traiter les gastrites, trouve une place de choix pour ses qualités antispasmodiques. L’ Eleutherococcus sessiliflorus (éleuthérocoque) est invité ici pour ses propriétés anti-inflammatoires et sa capacité à réduire les œdèmes. Appliquer le baume matin et soir directement.

Frictionner vigoureusement la saillie de votre hernie (soyons clairs, seules les hernies mineures peuvent espérer être résorbées, et le baume s’utilise aussi de façon préventive, en cas de relâchement abdominal).

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous