Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Hernie discale et huile de krill

Article paru dans le journal nº 70 Acheter ce numéro

Après avoir lu l’article sur la hernie discale, je souhaiterais avoir plus d’informations concernant l’huile de krill. S’il commence à y avoir calcification, n’y a-t-il pas de risques avec la rétractation de la hernie dans son logement ?

L’huile de krill favorise la plasticité, c’est-à-dire qu’elle concourt à redonner de la souplesse et à réhydrater les tissus, comme le feraient également les phospholipides marins avec, en plus, une action antioxydante et donc anti-inflammatoire.

Si le disque est lésé, il n’y a pas de risque de lésion supplémentaire, mais la réparation est plus difficile. De même, s’il est calcifié.

Dans tous les cas, il est bon de faire une cure d’Œmine krill NKO pour voir si on obtient un résultat : la dose est de 2 capsules matin et soir, pendant 10 jours, car c’est à partir du 10e jour que, souvent et de manière soudaine, l’amélioration apparaît. Il faut alors diminuer la dose de moitié et poursuivre pendant 1 à 2 mois.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique hernie discale

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous