Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Hépatite médicamenteuse

Article paru dans le journal nº 18 Acheter ce numéro

Amaury, 21 ans, a une fragilité congénitale du foie. Il a eu une inflammation du côlon et a été hospitalisé pour cela. Mais les médecins ont préconisé un traitement pour le côlon alors que le foie était malade. Résultat après un an : hépatite médicamenteuse. Il doit suivre un régime draconien, et a maigri énormément. Peut-on l’aider ?

Dans le cas d’hépatite médicamenteuse, le desmodium est une bonne plante. Mais elle ne suffit pas toujours car il faut aussi régénérer le foie. Pour cela, on peut prendre régulièrement des vitamines C naturelles et de la bétaïne. Par exemple, 2 gélules le matin d’Œmine C et le soir au coucher 3 gélules d’Œmine Citro-Bétaïne ; parallèlement, il faut épargner le foie en évitant l’alcool, les graisses et sauces, en préférant le thé vert au café, ou bien des cures de chicorée torréfiée. Le soir, il doit peu manger et jamais après 19 heures. L’automne, des cures de raisin, de pommes bio avec la peau, de figues sont conseillées, en ne mangeant que cela pendant un à trois jours de suite. Enfin, il ne doit pas se coucher après 22 heures pour permettre à son foie de se régénérer durant la nuit.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous