Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

J’ai la maladie du foie gras

Article paru dans le journal nº 72 Acheter ce numéro

On a détecté sur une échographie une stéatose hépatique non alcoolique. Je suis sous traitement pour une polyarthrite rhumatoïde depuis près de dix ans. Cette stéatose ne semble préoccuper ni mon généraliste ni mon rhumatologue. Je voudrais savoir ce que je peux faire pour soulager mon foie…

La stéatose correspond à ce que l’on appelle la maladie du foie gras. Si elle n’est pas d’origine alcoolique, cette surcharge peut être liée à un excès de certains aliments comme les corps gras, le sucre mais aussi les toxiques environnementaux (phytosanitaires, métaux lourds). Elle peut être aussi secondaire à la prise de certains médicaments en continu qui agresse le foie. Il faut donc, pour limiter, cela avoir recours à des plantes capables d’éliminer la surcharge graisseuse. On peut citer le romarin, la fumeterre, le chardon marie, le citron, le jus de pomme. Vous pourriez faire des cures régulières de jus de pomme bio et de citron. Et comme complément prendre Œmine Hépatic : deux comprimés matin et soir, dix jours par mois, associé à Œmine Citrobétaïne trois gélules après le repas du soir, vingt jours par mois. Je déconseille pour ma part les huiles essentielles, car si le foie est déjà fatigué, elles pourraient l’aggraver, en dehors de l’HE de romarin (sauf en cas de calculs biliaires) ou de citron, mais à utiliser de manière ponctuelle, sans dépasser huit jours par mois, et à la simple dose d’une goutte par jour.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique phytothérapie détoxification du foie

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous