Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Carcinome basocellulaire : que faire ?

Article paru dans le journal nº 63 Acheter ce numéro

Il y a plusieurs années, j’ai écorché un point rubis près de l’oreille droite en faisant mon brushing, qui s’est divisé en trois boutons. J’ai consulté au service dermato du CHU. Biopsie, échographie, et résultat : carcinome basocellulaire superficiel sans ganglions. Comment un point rubis écorché peut-il se transformer en carcinome ?

Il est difficile de répondre à votre question autrement qu’en vous conseillant l’intervention chirurgicale. En effet, un basocellulaire est un carcinome que l’on peut considérer comme bénin lorsqu’il est opéré, puisque guérissable pratiquement à 100 %. Il ne donne pas de métastases, ce n’est donc pas un cancer agressif. En revanche, si l’on ne s’en occupe pas , il se propage par contiguïté jusqu’à entraîner des lésions graves. Dans tous les cas, l’opération doit être réalisée par un chirurgien plasticien ; si vous ne faites rien, cela deviendra de plus en plus difficile.

Il y a bien d’autres solutions que l’on peut appliquer sur un baso au début ; certains médicaments hospitaliers en application locale peuvent être intéressants. De même, des travaux ont été menés avec un des ingrédients actifs de l’euphorbe, plante dont une variété australienne a été testée et jugée efficace pour guérir les baso qui débutent. Mais je ne pense pas que cela puisse être suffisant dans votre cas. Enfin, pour répondre à votre question, il ne s’agissait pas d’un angiome rubis au départ, mais bien d’une forme de carcinome basocellulaire.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique carcinome

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous