Propos recueillis par Isabelle Fontaine