Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Gonflement à la main

Article paru dans le journal nº 25 Acheter ce numéro

Suite à une infection de l’index puis du creux de la main, une amie a été opérée. Quinze jours après, elle a constaté un gonflement qui s’est révélé être une algodystrophie, persistante malgré les soins. Quels conseils pourriez-vous lui donner ?

Notice (8): Undefined offset: -1 [CORE/plugins/plugin_as/views/helpers/articles.php, line 22]

Il est possible de proposer le soin ci-dessous pour l’algodystrophie, mais si la main ne commence pas à dégonfler après une semaine, il peut s’agir d’un phlegmon des gaines des tendons d’origine infectieuse. Reprendre l’antibiogramme qui a dû être fait avant la mise sous antibiotique et refaire une cure mieux ciblée, d’une durée plus longue. Selon le germe diagnostiqué, envisager une cure d’huile essentielle en consultant un naturopathe. S’il s’agit vraiment d’une algodystrophie, prendre Œmine Cuivre Cynorrhodon 2 gélules 3 fois par jour pour lutter contre l’inflammation et masser la zone enflée avec le gel Œmine Artro. En homéopathie, sucer 5 granules 3 fois par jour d’Arnica 4 CH et de Belladona 4 CH. Enfin, faire des bains de main chauds avec la poudre Œmine PSO à base de magnésium marin. Prendre aussi de fortes doses de vitamine D, ce qui est possible avec Œmine D3 végétale, 3 sprays 3 fois par jour. Faire ce soin jusqu’à ce que la main dégonfle.

Ces informations ne se substituent pas à une consultation médicale.
Tags sur la même thématique Articulations Algodystrophie Œmine D3
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes