Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Allergie au soleil

Article paru dans le journal nº 53 Acheter ce numéro

Je souhaite un conseil pour une personne qui souffre d’une réaction (récurrente depuis un mois) de prurit et rougeur intenses après exposition au soleil même avec crème de protection (elle se limite à de simples déplacements et bien entendu ne s’expose pas). Par ailleurs, la personne concernée (51 ans) est en cours de ménopause et a de nombreuses manifestations associées (bouffées de chaleur, suées...). La réaction cutanée au soleil ou à la chaleur peut-elle être en rapport avec la ménopause ?

L’allergie solaire est souvent confondue avec la lucite estivale bénigne et se traduit, comme elle, par une sensibilité accrue aux UV avec risque de coup de soleil dès la première exposition. Il s’agit là d’une carence en certaines vitamines qui peut être compensée en faisant une cure, dès le mois de mars avril, avec par exemple deux capsules d’Œmine Solaire associées à deux gélules d’Œmine B. Si l’allergie survient, mettez localement un peu de cérat Eczebio Calm mélangé à moitié avec le topique solaire. Œmine Topique Solaire est un topique qui, dans tous les cas, permet un soulagement immédiat de la peau après l’exposition au soleil et notamment en cas de coup de soleil.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Allergies allergie au soleil allergie
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous