Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Proscrivez l’ibuprofène chez les enfants

la rédaction  rédigé le 25 novembre 2016 à 11h04
  • Avatar de Lioudmila LAZUIMA Mme Lioudmila L. Référent thématique
  • Avatar de Denise Chacha Mme Denise C. Référent thématique
  • Avatar de Christine PERROT Mme Christine P. Référent thématique

Connectez-vous pour devenir référent « Médicaments »

Répondez aux membres du site

Article pARU dans le journal nº 41 Acheter ce numéro
Créez une alerte sur le thème « Médicaments »




5
aucun avis
Icône d'impression

Une équipe italienne a publié une étude d’une série de 51 enfants hospitalisés en pédiatrie entre 2005 et 2013 ayant eu une endoscopie digestive pour hémorragie digestive liée à la prise d’un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). L’ibuprofène était l’AINS le plus impliqué (69 %), majoritairement utilisé dans le traitement de la douleur (57 %) et de la fièvre (41 %). Dans la moitié des cas, il s’était écoulé quatre jours au plus entre le début du traitement et le saignement. Et les doses étaient parfaitement appropriées. L’endoscopie a mis en évidence des lésions gastriques (62 %) et duodénales (33 %). Cette étude révèle que quelques jours d’utilisation ont suffi pour qu’apparaissent les saignements. Préférez chez l’enfant comme l’adulte le paracétamol à doses indiquées.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes