Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Olivier Soulier : "Les maladies sont là pour nous guérir"

Propos recueillis par?Isabelle Fontaine  rédigé le 26 février 2016 à 15h52
  • Avatar de Nella Vestris Mme Nella V. Référent thématique

Connectez-vous pour devenir référent « Maladies »

Répondez aux membres du site

  • Olivier SoulierOlivier Soulier
Article pARU dans le journal nº 33 Acheter ce numéro
Créez une alerte sur le thème « Maladies »




4.3684210526315795
19 avis
Icône d'impression

Homéopathe, conférencier et écrivain, le docteur Olivier Soulier explore depuis trente ans le sens et le symbolisme du corps et des maladies. De la place du transgénérationnel à l’impact de nos émotions et ressentis dans les différents événements de notre vie, il nous invite à décoder les messages de nos maux pour cheminer vers la guérison.

Alternative Santé Votre manière d’aborder les maladies est à l’inverse de celle de la médecine conventionnelle. Vous ne les considérez pas comme un ennemi à combattre coûte que coûte, mais comme une chance, une opportunité de guérison. Pouvez-vous nous éclairer sur ce point ?

Dr Olivier Soulier Le corps a une connaissance, une sagesse profonde que j’appelle la vigilance intérieure. C’est une sorte de conscience interne qui tente en permanence de nous ramener à nous-mêmes, à l’équilibre, lorsque, pour ne pas souffrir et nous adapter, nous nous en écartons trop. Albert Camus a écrit : « Nous habitons notre corps longtemps avant de pouvoir le penser. Notre corps a ainsi une avance considérable. » Considérer que la maladie est un élément extérieur venant nous perturber alors que nous serions prétendument parfaits est une vision qui manque fondamentalement de sens et de conscience, et qu’il est important de dépasser.

La maladie est la manière dont notre corps nous aide à rester en bonne santé. Je rejoins en ce sens la pensée de Jung lorsqu’il affirme : « Vous ne guérirez pas de vos maladies, ce sont vos maladies qui vous guériront. » On peut comprendre cette fonction guérisseuse de la maladie avec l’exemple simple d’une écharde plantée dans le doigt. Si on ne parvient pas à l’extraire, une poche de pus, composée d’une armée de staphylocoques dorés, va se former et aider à l’expulsion du corps étranger qui rendait malade.

A. S. Vous distinguez plusieurs catégories de ...

Image description

Article paru dans le numéro 33, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Pour accéder directement à une sélection de thérapeutes dans les plus grandes villes, cliquez sur les liens ci-dessous :

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes