Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Lanceurs d'alerte, des héros qui dérangent

Alexandre Imbert  rédigé le 19 octobre 2016 à 22h19
  • Avatar de Sylvie MOOG Mme Sylvie M. Référent thématique
  • Avatar de Rolande Coquard Mme Rolande C. Référent thématique
  • Avatar de Angeline Forster Mme Angeline F. Référent thématique
  • Avatar de Veronique Guerraz Mme Veronique G. Référent thématique
  • Avatar de Christine Lombard Mme Christine L. Référent thématique

Connectez-vous pour devenir référent « Lyme »

Répondez aux membres du site

  • Bernard Christophe et Viviane Scaller sortent de leur audience - Crédit Photo :  L'AlsaceBernard Christophe et Viviane Scaller sortent de leur audience - Crédit Photo : L'Alsace
Article pARU dans le journal nº 39 Acheter ce numéro
Créez une alerte sur le thème « Lyme »




5
aucun avis
Icône d'impression

On dit parfois que les chercheurs des médecines alternatives sont des cinglés. Et c’est vrai car il faut une certaine dose de folie pour oser affronter le dogme médical. Certains l’ont payé de leur vie, d’autres ont été ruinés… Et quelques uns, plus chanceux, sont devenus des auteurs à succès.

Ce sont des combattants. Ce sont des types, qui, dans les films, se rueraient à l’assaut de la colline sous les balles des mitrailleuses - tandis que les autres, terrés dans la tranchée attendent terrifiés qu’il se fasse dézinguer. Quelques uns de ces va-t-en-guerre parviennent tout de même jusqu’au bunker de l’ennemi. C’est de cas de Bernard Christophe et de Viviane Schaller

​​Souvenez-vous. Bernard, pharmacien de formation a été le premier à alerter le public des dangers de la maladie de Lyme et surtout, le premier à contester l'efficacité du traitement antibiotique proposé aux patients. Imprudent... Viviane, biologiste, proposait un test de la maladie de Lyme non approuvé par la Sécurité Sociale, mais validé un peu partout dans le monde. Pas glop ! Tous deux ont été condamnés en première instance. Neuf mois de prison avec sursis, lourde amende, Bernard et Viviane en ont pris plein leur poire. L’appel était plaidé le 7 octobre dernier et nous verrons bien ce qui sera décidé par la Cour d'appel de Strasbourg

​Mais une autre procédure démarre : celle lancée par 130 patients qui attaquent les laboratoires ayant fourni le test officiel de la maladie de Lyme, le test Elisa (remboursé par la Sécurité Sociale). Le motif ? Le test n’est pas fiable, expliquent les malades, et ils n’ont pas pu bénéficier à temps d’une prise en charge adaptée. Là encore, nous verrons bien ce que les juges diront. Mais que répondent les laboratoires ? « La ministre a été alertée de longue date par nous-mêmes… Ce test n’est qu’un des éléments de détection de la maladie ». Avec quelle subtilité ces choses là sont dites ! En clair : « On savait que le test était nul, on l’a dit à la Ministre. Le médecin n’a qu’à faire son boulot, le diagnostic c’est lui, pas nous ».

Le mois dernier, la Ministre en question avouait elle-même à demi-mot que les méthodes de détection de la maladie n’étaient pas fiables. Bon, vous avez compris, si vous aviez la maladie de Lyme, vous auriez mieux fait de passer par Bernard Christophe et Viviane Schaller. Ils avaient raison, chacun en convient désormais. Mais je suis curieux de savoir ce que diront les juges d'appel en décembre prochain. Car je ne serais pas surpris qu'ils soient condamnés quand même. Je connais Bernard - pas Viviane - et je sais que rien n'entamera sa bonne humeur ni sa pugnacité. Je sais aussi qu'il est heureux d'avoir fait bouger les lignes, d'avoir bousculé le laboratoire BioMérieux et d'avoir alerté largement les malades.

Bernard a planté son drapeau sur le bunker de l'ennemi, mais ​​il y a laissé quelques plumes. Dans les films, son acte courageux lui vaudrait sûrement des félicitations officielles et la jolie fille tomberait dans ses bras. Dans la réalité, je crains que ce soit nettement moins glorieux. Suivons cela à la fin de l'année, on saura alors ce que valent les belles déclarations sur la protection des lanceurs d'alerte.


Pour en savoir plus sur la maladie de Lyme et ses traitements naturels, lisez cet article : Maladie de Lyme, l'épidémie silencieuse

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
Sur le même sujet
tags sur la thématique : Lyme Lyme

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes