Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Vaginites, leurs traitements naturels

Dr Georges Van Snick  rédigé le 25 novembre 2016 à 11h04
Connectez-vous pour devenir référent « gynécologie »

Répondez aux membres du site

  • Traitement naturel des vaginitesTraitement naturel des vaginites
Article pARU dans le journal nº 41 Acheter ce numéro
Créez une alerte sur le thème « gynécologie »




5
aucun avis
Icône d'impression

La vaginite est une inflammation du vagin, la plupart du temps infectieuse. C’est le motif de consultation le plus fréquent chez le gynécologue : deux femmes adultes sur trois en sont atteintes au moins une fois dans leur vie. Passage en revue des remèdes naturels pour y faire face.

Outre les manifestations inconfortables et douloureuses qu’elle provoque (modification de l’odeur, l’abondance, la texture et la couleur des pertes vaginales, des douleurs intenses, la sensation de brûlure durant la miction…), si elle n’est pas traitée, la vaginite peut se compliquer d’une salpingite aiguë qui peut être cause de douleurs, d’infertilité, de grossesse extra-utérine… Par ailleurs, les vaginites augmentent le taux de transmission du virus HIV et d’autres MST. Le pH du vagin, relativement acide en temps normal, prévient les infections.

Différents types de vaginites

  • Vaginites infectieuses

Forme la plus fréquente, souvent responsable de candidose vaginale ou de vaginite à Gardnerella vaginalis, elles représentent 90 % des cas et sont causées par des bactéries, des virus, des parasites ou des levures. La flore vaginale naturelle est composée notamment de bactéries de type Lactobacillus ; une modification de la flore et la perturbation de l’équilibre du milieu vaginal se traduiront par une prolifération anormale de bactéries ou de champignons pathogènes déjà présents dans le vagin. Il y aura lieu d’y être attentive lors d’un traitement par antibiotique ou dans toute situation de stress susceptible d’affaiblir le système immunitaire.

L’introduction d’un micro-organisme pathogène pendant le rapport sexuel est un autre facteur facilitant. Dans ce cas, il s’agira de vaginites à Chlamydia trachomatis, la gonorrhée à Neisseria gonorrheae, la ...

Image description

Article paru dans le numéro 41, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes