Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

L'imposture des dentifrices au fluor

Michel Dogna  rédigé le 15 avril 2014 à 17h14
  • Avatar de Marc Sitbon M. Marc S. Référent thématique
  • Avatar de Catherine Rossi Mme Catherine R. Référent thématique
  • Avatar de Cathy BELSOUT Mme Cathy B. Référent thématique
  • Avatar de Paul KERN M. Paul K. Référent thématique

Connectez-vous pour devenir référent « Dents »

Répondez aux membres du site

  • danger-des-dentifrices-au-fluor-alternativesante.frdanger-des-dentifrices-au-fluor-alternativesante.fr
Article pARU dans le journal nº 4 Acheter ce numéro
Créez une alerte sur le thème « Dents »




4.4090909090909095
22 avis
Icône d'impression

Le fluorure de sodium est connu depuis longtemps en tant que répressif majeur des fonctions intellectuelles. En particulier, c'est l'un des composants du Prozac et du gaz Sarin, qui fut employé au Japon dans la fameuse attaque du métro. De nombreuses preuves scientifiques indépendantes ont montré que le fluorure de sodium provoque à la longue des troubles mentaux variés rendant les gens dociles et serviles, quelquefois carrément stupides, en plus de diminuer la longévité et d'endommager la structure osseuse. Ce fluorure de sodium, c'est le "Fluor" que vous trouvez dans votre dentifrice ou celui de vos enfants.

La première utilisation du fluor dans l'eau potable date des camps de concentration. Quelqu'un penserait-t-il que les nazis firent cela parce qu'ils se sentaient concernés par la santé dentaire de leurs prisonniers ? En fait, cette fluorisation massive des réserves d'eau du camp servait à stériliser les prisonniers et à les abrutir pour s'assurer de leur docilité.

Le chimiste Charles Perkins dit que des doses répétées de fluor, en quantité infinitésimale, réduisent les possibilités d'un individu à résister à la domination, en empoisonnant lentement, par narcotisme, une partie précise de son cerveau, le soumettant ainsi à la volonté de ceux qui veulent le gouverner. Il ajoute que le fluor est une « lobotomie légère et commode » et que la véritable raison qui se cache derrière la fluorisation de l'eau n'a rien à voir avec la santé dentaire, encore moins celle des enfants.

Le fluor : un déchet industriel

L'idée d'introduire du fluor dans l'eau potable est venue de la famille Mellon, aux États-Unis, qui dirige le cartel de l'aluminium ALCOA. Les fluorines sont des déchets de l'industrie de l'aluminium et ce sont des agents pollueurs importants des fleuves et des rivières. Elles empoisonnent le sol, les poissons et les animaux. Comme leur traitement aurait coûté une fortune aux industriels de l'aluminium, la famille Mellon man?uvra la situation de telle sorte que ces déchets empoisonnés deviennent non seulement un moyen discret de contrôle humain - ce qui intéresse tous les gouvernements - mais aussi une énorme source de revenus, (avec une marge de profits de 20 000 %......pour ce qui n'est qu'un déchet industriel).

Et dans l'eau potable ?

Le Dr Hardy Limeback, détenteur d'une maîtrise en sciences et d'un doctorat en biochimie, chef du Département de dentisterie préventive à l'Université de Toronto et président de l'Association canadienne pour la recherche dentaire fut, un temps, l'un des principaux promoteurs pour l'ajout du fluor dans l'eau dite potable du Canada. Pourtant, après 15 ans, il déclara brusquement avoir changé d'avis. Il a dit alors : « Les enfants de moins de 3 ans ne devraient jamais utiliser de dentifrice fluoré, ni boire de l'eau fluorée. Et, les formules des produits pour bébés ne doivent jamais être faites avec l'eau du robinet de Toronto. Jamais ! ».

Une étude de l'Université de Toronto a révélé que les habitants des villes dont l'eau est fluorée avaient deux fois plus de fluor dans les os des hanches que ceux des zones non fluorées. L'étude a aussi établi que le fluor change l'architecture de base des os humains. Il existe une condition débilitante nommée fluorose du squelette provoquée par l'accumulation de fluor dans les os, ce qui les rend fragiles. Les premiers symptômes sont la fragilisation des dents et des taches sur l'émail.

Les dentistes ne font que répéter ce qu'on leur a dit

D'après le Dr Limeback, ceux qui continuent à promouvoir le fluor, se basent sur des données totalement contestables, datant de 50 ans. « Les dentistes ne sont absolument pas formés en toxicité, dit-il. Votre dentiste bien intentionné est simplement en train de suivre 50 ans de désinformation de la santé publique et des associations dentaires. Moi aussi, je l'ai fait?. ».

Lors d'un discours aux étudiants du Département de dentisterie de l'Université de Toronto, le Dr Limeback leur a avoué que, sans le vouloir, il avait induit en erreur ses collègues et tous ses étudiants précédents. Il avait refusé pendant 15 ans de prendre connaissance des études de toxicologie qui sont pourtant à la disposition de tout le monde. « Empoisonner nos enfants était bien la dernière chose à laquelle j'aurais pensé, a-t-il déclaré. La vérité fut une pilule amère à avaler, mais je l'ai avalée. ».

Depuis, bien que le plus grand défenseur du fluor ait maintenant condamné son utilisation, les associations dentaires des États-Unis et du Canada, les organisations pour la santé publique, avec celles du Royaume-Uni et de partout ailleurs, continuent à dire aux peuples « que le fluor est bon pour eux ».

Mais moi je dis qu'actuellement, avec l'ère de l'Internet, quelqu'un qui ne sait pas est quelqu'un qui ne veut pas savoir, donc qui s'en fout !

N'achetez plus de fluor, c'est tout

Mais comment alerter tous ces gens qui sont intoxiqués au fluor depuis des années, donc soumis à l'autorité et ayant perdu tout sens critique ? Et qui de plus optent allègrement pour les dentifrices BI-fluorés et même TRI-fluorés ? donc meilleurs !!! Mais vous, surtout pour vos enfants, s'il y a encore des tubes de dentifrice au fluor qui traînent dans votre salle de bain, jetez-les, et procurez-vous un dentifrice inoffensif . Ce ne sont pas les marques qui manquent. Consultez les boutiques diététiques et puis il y a les produits rares comme ce dentifrice issu des méthodes de l'alchimie. Il y en a aussi en pharmacie, mais très souvent, l'absence de fluor est compensée par la présence d'autres additifs toxiques. Alors... Gaffe aux étiquettes écrites en tout petit !

Des études officielles pour étayer tout cela

Au cours de la dernière décennie, plusieurs études ont montré qu’une altération des performances intellectuelles était associée,chez l’enfant,avec la fluorose dentaire ou la consommation d’eau contenant une forte concentration de fluor
(TangQQ et al. Biol Trace Elem - Res 2008 ; 126 : 115720)
Une récente étude chinoise montre que ce risque persiste aux faibles doses (Ding Y et al. J Hazard Mat 2011 ; 186 : 194276)
Dans cette étude, l’augmentation de 1mg/L de la concentration urinaire de fluor est associée à une perte de 0,6 point de QI.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
tags sur la thématique : Dents Dentifrices au fluor fluor

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous